La monnaie d’avant 1830

Sur les échanges commerciaux dans l'Algérie d'avant 1830, l'un des points les plus intéressants serait de savoir sur quelles bases se déroulaient la transaction. Ainsi, le type de monnaie utilisé est de notre point de vue très important. Selon une référence non vérifiée(infosoir), il y'avait trois types de monnaies de comptes frappées à Alger à l'époque. Tout d’abord, le «pataque-chique», appelé aussi le réal drahem seghar, était en argent. La monnaie en or s’appelait le «réal boudjou». Quant au «sequin soltani», c’étaient des billons de cuivre. Par contre, d'autres récits surtout de la région d'Alger, évoquent le terme mawzzoune pour désigner la monnaie que les gens utilisaient dans leurs transactions. Notons que la monnaie en usage était frappée en Algérie. De ce fait, il y'avait un corps de métier ainsi que tout l'équipement nécessaire pour le faire. Une piste assez intéressante pour comprendre un peu plus la vie sociale de l'époque. Nous allons essayer d'obtenir des photos ou dessins de ces monnaies de l'époque. Edit: Pour un article plus complet et une référence, voir le billet sur Détails des monnaies avant 1830 et celles de l’émir AbdelKader Mise à jour avril 2014: le journal l'expression a repris apparemment l'information du journal infosoir, voir le lien suivant, malheureusement celle-ci est complètement fausse. Pour plus de détails, voir le billet indiqué précédemment.

Articles similaires:

Vous pouvez laisser une réponse, un trackback de votre site.

Laisser un commentaire pour cet article

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!