Une qacida écrite dans le style magharebi

Comme il a été mentionné auparavant, le patrimoine écrit de Blida en particulier et de l'Algérie en général est très rare à trouver pour diverses raisons dont le manque d'importance qu'on a donné à ce genre de manuscrits. Récemment, j'ai eu la chance de récupérer un document assez ancien de 194 pages qui porte sur des qacidates bien particulières. Celui-ci a été retranscrit par mon grand-père Hamoud Benteftifa (1899-1968) vers la fin de sa vie (dans les années 1960) en utilisant les techniques de ses ancêtres dont le roseau aiguisé et l'encre assez particulière en 2 ou 3 couleurs. Pour le moment, ces qacidates sont d'origine inconnues mais très probablement écrites par son père Braham Benteftifa (1872-1942). Le style d'écriture s'apparente au magharebi d'une beauté assez particulière. Le nombre de qacidates dans le manuscrit est assez important et la plupart sont des louanges à Allah et le prophète (sawt). Une particularité que l'on retrouve dans le manuscrit est que chaque qacida débute par un remerciement envers une personne pieuse, qui  très probablement était de passage par Blida, et qui a donné de son savoir au niveau de la médersa. Celle-ci étant situé à l'époque à coté du Hammam trésor. Pour le moment, j'ai pris une copie de la qacida suivante qui fait référence au saint Sidi Benyoucef de la ville de Miliana. La mention se retrouve comme "Beldat Miliana Min Bilad El Djazair".
Qacida Sidi Benyoucef

Qacida Sidi Benyoucef

Articles similaires:

Vous pouvez laisser une réponse, un trackback de votre site.

Laisser un commentaire pour cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!