Une blague qui n’en n’est pas une

Ce jour de fin septembre 2012, un jeune d'environ 20 ans m'envoya une blague basée sur une caricature parue dans un journal francophone d'Alger. Celle-ci est censée représenter une file de personnes à l'entrée du SILA (Salon international du livre d'Alger). Ces personnes demandent après le livre intitulé "Les réalisations de l'Algérie depuis 1962". D'un air nonchalant, la réceptionniste leur montre une pancarte "section fiction". Je ne sais pas s'il a saisi le sens de la caricature mais j'ai pensé à lui expliquer qu'il y'a pas mal de gens qui travaillent fortement à causer du mal à son pays et pas d'une manière aussi visible qu'on le pense. Cette caricature fait partie des messages subliminaux qui chaque jour sont balancés sur les citoyens.

Articles similaires:

Vous pouvez laisser une réponse, un trackback de votre site.

Laisser un commentaire pour cet article

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!